Conduire en Espagne

Conduire en Espagne

Réforme du permis de conduire pour les résidents étrangers vivant en Espagne

Depuis janvier 2013, une nouvelle réforme du permis de conduire est entrée en vigueur. Cette réforme s'adresse à tous les conducteurs de la communauté européenne qui possèdent un permis de conduire à durée illimitée, ce qui est le cas de la France. 

Depuis le 19 janvier 2015, tout citoyen de l’Union Européenne circulant et résidant en Espagne depuis au moins deux ans, doit obligatoirement renouveler son permis de conduire, de la même façon que les Espagnols. 

En effet, l'Espagne oblige à tous ses conducteurs à renouveler leur permis tous les 5 ou 10 ans selon l'âge, en passant au préalable par une visite médicale. Un permis d'une validité de dix ans est ensuite délivré par la DGT. Celui-ci peut être renouvelé ensuite en Espagne, en France ou dans un autre état membre de l’Union Européenne.

Que se passe-t-il si vous ne renouvelez pas votre permis ?

L'AEA (Automobilistes Européen Associés) a initié une campagne d'information pour tous les conducteurs étrangers qui résident en Espagne afin de les prévenir sur les sanctions infligées par la DGT (Dirección General de Trafico). Celles-ci sont de l'ordre de 200€, si vous circulez sans le permis espagnol.

Comment échanger et/ou renouveler son permis en Espagne ?

Il faut demander un rendez-vous au Trafico proche de chez vous, par téléphone au 060 ou via le site de la DGT, sachant qu'au préalable, il vous faudra faire une visite médicale dans un centre autorisé.

Comptez plusieurs voyages, car vous n'obtiendrez pas forcément votre nouveau permis le jour de votre demande. 

Quels documents fournir ? 

  • Formulaire de demande officiel disponible aux directions de la circulation routière et sur internet en cliquant ici
  • Déclaration attestant du fait de ne pas avoir été privé par décision judiciaire du droit de conduire, de ne pas posséder un autre permis de l’UE ou de l’EEE de nature égale à celle du permis demandé ou ayant été restreint, suspendu ou annulé
  • Preuve d'identité et de résidence : carte nationale d'identité, NIE, ou passeport en vigueur et justificatif de résidence
  • Permis de conduire communautaire : original et photocopie
  • Rapport d'aptitude psychophysique délivré par centre autorisé (Centro de Reconocimiento de Conductores)
  • Photographie récente de 32 x 26 mm sur fond lisse, prise de face, tête nue et sans porter de lunettes à verres sombres ou tout autre vêtement pouvant empêcher ou gêner l’identification de la personne
  • Talon photo : dûment rempli et signé dans la case correspondante
  • Taxe : voir formulaire

Source: Renovación de permisos de conducción comunitarios